,

L’UX designer

L’école de graphisme Garti présente chaque semaine un nouveau métier mêlant design et digital. Ces métiers qui sont apparus et développés avec internet, font partis des débouchés possibles à l’issue de la formation en art graphique et multimédia en 2 ans. Zoom aujourd’hui sur l’UX designer.

L’UX designer au service de l’expérience utilisateur

Selon le site internet www.lesechos.fr, les recrutements d’UX designers ou « Experience User Designer » ont augmenté de 30% depuis deux ans. Les créations et conceptions de site internet doivent aujourd’hui prendre en compte le concept « user friendly » (responsive, accessible, compréhensible, rapide, offrant une navigation simple, attrayant). L’UX designer va donc adapter l’ergonomie et le design aux besoins et comportements des consommateurs et leur offrir une bonne expérience utilisateur. Le site internet sera adapté à tous les écrans : pc, tablette, mobile. L’UX designer va donc respecter les normes techniques et esthétiques en permanente évolution du responsive design.

L’UX designer va collaborer avec différents spécialistes : graphiste, développeur, directeurs artistique,  chef de projet, chef de fabrication, planneur stratégique, WebDesigner, directeur de création, motion designer.

IMG_3472

Il va tout d’abord recevoir le brief client du chef de projet pour organiser le travail en prenant en compte le budget financier et les moyens techniques à mettre en place pour atteindre les objectifs de l’application. Avec les graphistes et les développeurs, l’UX designer va travailler sur l’ergonomie, l’interaction et le design pour permettre une utilisation simplifiée de l’application et une optimiser l’expérience utilisateur en respectant le « story stelling« , c’est-à-dire l’histoire qui met en scène l’application. Une fois tous ces éléments réunis, l’UX designer réalise les maquettes et les chemins qui les lient. On appelle également cela les wireframes qui définissent les zones et composants qu’elle doivent contenir.

L’UX designer réalise un travail plus abouti que celui du webdesigner pour répondre au nouvelles normes du web. Il peut collaborer avec l’UI designer qui travaille exclusivement sur l’ergonomie afin de faciliter la navigation et la rendre plus intuitive. Ce travail va permettre d’adapter l’application aux besoins spécifiques : la taille de l’écran, le temps de chargement et les technologies.

D’autres missions peuvent être affectées à l’UX designer. Il réalise des études de design en proposant différents mock-ups (prototype d’interface utilisateur) et peut proposer différentes variantes d’interface en utilisant la technique de l’A/B testing afin de déterminer la version qui donne les meilleurs résultats et orienter la suite du projet.